Liste des radars automatiques

[16/07/12 : Mise à jour] Personnellement, je ne fais plus un grand voyage en voiture ou en moto sans penser aux radars automatiques. Ce week-end, je suis parti voir une amie dans les Landes. Je suis tombé sur un de ces radars sans panneau pour l’annoncer. C’est l’occasion de vous faire un comparatif des sites qui vous permettent de préparer une liste des radars que vous allez croiser :

Le web regorge de sites qui parlent des radars automatiques. Par contre, je n’en ai pas trouvé beaucoup qui vous donne une liste en fonction d’un itinéraire. Et ils sont encore moins nombreux à être exhaustifs et à jour.

Le gagnant du comparatif est trapster

Trapster, c’est ma découverte de ce soir. basé sur son réseau communautaire, il indique les pièges de la route (radars y compris). Sa force est clairement au niveau de son nombre d’utilisateur 16 millions qui alimentent une base de données de 5 millions de dangers. Sur mon test, c’est le site le plus à jour. Il ne manque aucun radar. Aucun des autres sites dont je vais parler font aussi bien.

Est-il parfait pour autant ? Non. Et les reproches qu’on peut lui faire sont loin d’être négligeables :

  • Pas de fonction itinéraire
  • Pas d’indication de la vitesse réglementaire
  • Pas d’indication de sens de circulation
  • Pas assez de texte traduit en français. La rubrique « Pièges » qui sert de légende est souvent nécessaire
  • Des faux positifs. Il faudrait que je le vérifie, mais en particulier en ville, j’ai l’impression de voir beaucoup trop de radar de feu
  • Des applis smartphone (Apple, Android, Win, Blackberry, Nokia, Palm, Garmin, Tomtom) qui ne me semblent pas très légales. Si on est près à l’assumer, Waze est peut-être plus intéressant.

Mappy.fr, du mieux et du moins bien

Mappy indique ce radar que j’ai croisé. Pour autant, je ne trouve pas le service très optimal :

  • Dans la feuille de route, on voit le radar (mieux que précédemment)
  • Par contre, sa position n’est plus indiquée sur le plan

Dans l’ensemble, c’est pauvre en information mais plus à jour que les les sites suivants. C’est un point positif pour Mappy qui est en train de retrouver ma sympathie. Après une longue période où ce site était de plus en plus « has been », les développeurs sont en train de clairement rattraper leur retard technologique et reprendre une vraie place de référence. Ils proposent d’ailleurs une appli GPS hors ligne et gratuite pour iphone et android.

 

ViaMichelin, il ne lui manque que d’être à jour

J’aime beaucoup ViaMichelin. Leurs cartes routières sont des modèles de lisibilité. L’interface est simple d’emploi. Les fonctionnalités nombreuses (options d’itinéraire, trafic…).

Plus particulièrement sur les radars, ils sont plutôt faciles à identifier sur la feuille de route (nommés « zones dangereuses ») comme sur la carte (panneau danger /!\). Le positionnement est précis (borne kilométrique et nom de la route).

Par contre, mon radar de référence n’est pas connu de leur service. C’est vraiment dommage. C’est le seul point positif qui manque. Mais il est de taille : aucune mise à jour depuis au moins 1 an !

 

GoogleMaps. Le minimum syndical.

Il y a plein de trucs géniaux avec GoogleMaps. Mais pour ce qui est de préparer un trajet un peu long, ça n’est vraiment pas le top :

  • Des cartes moches
  • Peu d’informations complémentaires
  • Des options de trajets limitées
  • Des feuilles de route très sommaires

Et pour ce qui est des radars, j’ai failli croire qu’il ne les indiquait pas :

  • Très peu visibles sur la feuille de route
  • Pas indiqués sur la carte
  • Précision de placement nécessitant d’imprimer la feuille route entière

Pour ce qui est de mon critère le plus important : GoogleMaps ne connaissait pas mon radar de référence.

Bing Maps, fonctionnalité absente

Le pire de tous, c’est Bing Maps. A part leur service de photos satellites au top de la précision et de loin, ce site présente décidément très peu d’intérêt :

  • des cartes qui manquent de détail (de nombreuses routes absentes)
  • des feuilles de routes et options d’itinéraire très pauvre
  • Pas d’information sur les radars

Here, fonctionnalité absente

Lancé par Nokia et pourtant différent de bing et autre, ce service reste très pauvre et peu intéressant.

Et vous ?

Vous utiliser peut-être un coyote ou équivalent. Vous avez peut-être un GPS que vous mettez régulièrement à jour. De on côté, je ne fais pas assez de kilomètres pour être intéressé par un tel investissement. Je me contente d’aller sur un de ces sites et de noter sur un papier, la liste des radars (position et vitesse autorisée). Si vous êtes dans mon cas, vous utilisez peut-être d’autres sites. N’hésitez pas à les indiquer en commentaires et je complèterai ce billet. Après tout, la première version de ce dernier datait du 15 novembre 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *